Départ de nuit

Suite aux chaleurs de la veille, nous organisons donc un départ matinal à 4h00. Bien équipés pour les 125 km et 1200 m de dénivelé positif qui nous attendent (dont 60 km sans trace de civilisation), nous emportons 8 litres d’eau.

Après 35 km, nous arrivons aux aurores dans un village dénommé Aneth. Des chiens errants nous courent après et il nous faut sprinter pour que nos mollets échappent à leurs crocs. Premier petit coup d’adrénaline…

Les camions ont le désavantage de générer de forts courants d’air, difficiles à gérer au bord de la chaussée. Nous découvrons qu’ils ont aussi un énorme avantage : ils écrasent les serpents qui s'aventurent sur la route. Ainsi, la vipère du désert sur laquelle on roulera inopinément quelques kilomètres plus loins aura été assez malmenée pour ne plus être virulent. Les routiers sont sympas.

RECENT POSTS:
SEARCH BY TAGS: